Un étudiant ou un professionnel peut accéder aux formations permettant d’intégrer un métier au sein du secteur de la logistique et du transport, celles-ci délivrent des diplômes correspondant à différents niveaux d’études et quelques-unes proposent en plus la possibilité d’effectuer des stages ou une alternance. La durée de la formation est réduite avec une spécialisation renforcée pour les salariés et ils ne sont pas tenus de quitter leurs emplois pour suivre la formation. Il est néanmoins recommandé de s’informer auprès d’un conseil en logistique sur les choix disponibles de métier, qui dépendent généralement de la situation professionnelle, des conditions d’admission et d’inscription de ces derniers.

Intégrer un métier avec un CAP et bac professionnel

suivre une formation en logistique est accessible dès la classe de 3ème à travers une orientation vers une voie professionnelle, le Certificat d’Aptitude Professionnel ou CAP en transport logistique s’accompagne d’une formation d’une durée de 2 ans se spécialisant surtout sur les métiers de transport de personnes et de marchandises ainsi que le traitement de ces derniers.

La formation en logistique par le biais d’un CAP peut également être complétée en obtenant un bac professionnel achevé en 2 ans de formation ou de passer une mention en transport et logistique sur une année. La spécialisation durant ces formations laisse place à une diversité plus conséquente de métier dans le secteur du transport et de la logistique.

L’insertion avec un BTS et DUT

Les candidats titulaires d’un BTS en transport et logistique ou d’un DUT Gestion Logistique et Transport sont favorisés par les recruteurs par rapport à un CAP, le programme du BTS incluant plusieurs unités d’enseignements (droit, gestion, langue, etc.) avec la réalisation d’un stage de 12 à 14 semaines dont une période de 4 semaines consécutives par an. Le niveau de technicien supérieur avec une formation logistique polyvalente offre des débouchés tel qu’un assistant technique d’exploitation dans le domaine du transport.

Le DUT est une alternative au BTS dont l’objectif est la formation de professionnels aptes à prendre en charge de nombreuses responsabilités dans le service logistique ou de transport dans une entreprise. Ce parcours comporte des unités d’enseignements plus spécialisées (outil de gestion et de communication, approche et exploitation des transports, etc.) et prévoit au minimum deux stages en entreprises avec une période de 3 à 4 semaines durant le second semestre, ensuite 8 à 9 semaines au semestre 4. Les diplômés ressortissants sont capables d’occuper des postes d’agent de transit et dispatcheur ou assurent les fonctions de responsable de commercialisation, gestion ou d’exploitation en entreprise.

Les études supérieures en universités et écoles privées

Les établissements publics et privés délivrent des diplômes de niveau Bac + 5 qui peuvent se préparer en deux ans en fonction des formations. Dans le cadre d’un Master Logistique, les étudiants reçoivent un enseignement concernant la chaîne logistique (approvisionnement, conditionnement, stockage, etc.) et deviennent des spécialistes de gestion des flux et de la conception de produit après-vente. Le master comporte 5 unités d’enseignement à savoir : environnement de la logistique, langues étrangères, business, l’environnement de la logistique et la gestion de la chaîne logistique avec un logiciel. Il faut néanmoins remarquer qu’un stage en entreprise est exigé pour compléter la formation et un professionnel peut suivre la formation en alternance pour obtenir le master en signant un contrat de professionnalisation ou d’apprentissage. Une variante du Master intitulé Master of Science en Logistique ou MSc Logistique nécessite des prérequis plus important, mais les ingénieurs diplômés seront en mesure de postuler en tant que Directeur ou responsable des opérations de transports.

Les écoles spécialisées offrent la formation logistique et transport en contrepartie d’une sélectivité élevée traduite par une entrée sur concours, les titres professionnels certifiés délivrés à la fin du cursus donne accès aux postes à hautes responsabilités dans le domaine de l’aéronautique.