La mutualisation de la logistique urbaine se situe au cœur de la globalisation et de l’essor des villes intelligentes ou smart-cities. Elle s’appuie notamment sur l’extension des aires urbaines, des plates-formes logistiques, des réseaux de transports et sur le développement du commerce électronique. Elle s’intègre pleinement au projet de ville intelligente entièrement connectée et ne présente que des avantages pour les professionnels, les particuliers et les élus qui participent à cet inéluctable mouvement.

Votre entreprise logistique

Le principe du consortium logistique

Découvrez une entreprise de logistique en vous rendant sur www.urby.fr. Ce consortium est détenu par le Groupe La Poste, Les Mousquetaires, la Caisse des dépôts, Vélo cité, GEG, Cet’up, FNTR, Gnvert etc. Il fournit des solutions de’ livraison et de stockages mutualisés à l’échelle des grandes aires urbaines. Ses dirigeants souhaitent s’étendre à une vingtaine de villes d’ici 2020.

Penser la logistique à l’échelle de l’aire urbaine

Les métropoles qui associent la ville et sa banlieue, se sont muées en aire urbaine dès les années 1990. Elles intègrent la ville-centre, la banlieue et la couronne périurbaine. Cette dernière est composée de plusieurs communes (généralement rurales) et 40% au moins de sa population active résidente possède un emploi dans le pôle urbain, formé de la ville-centre et de sa banlieue. En d’autres termes les néo-ruraux appartiennent au même bassin d’emploi que la population de l’agglomération. La politique de la ville qui inclut la logistique et la propreté, est désormais pensée à l’échelle de l’aire urbaine. La mutualisation logistique est la seule façon de concilier l’écologie et le développement des échanges.

L’essor du commerce électronique

Le commerce électronique croît de 10% chaque année. Combiné au succès des TPI et de l’auto-entreprenariat, il créé de nouvelles exigences en matière logistique.

Comment mutualiser la logistique ?

Des plates-formes à la périphérie des villes

Mutualiser la logistique consiste à construire des plates-formes à la périphérie des aires urbaines. Urby s’adresse aux transporteurs, aux messageries, aux collectivités locales, aux commerçants et aux artisans. Le consortium leur propose une mutualisation des services de collecte, de stockage, livraisons, de préparation des commandes et des retours.

Moins de pollution

La logistique du dernier kilomètre est la plus coûteuse. Elle est à l’origine de 25% des émissions de GES ou gaz à effet de serre et occupe 30% de la voirie. C’est la raison pour laquelle ce consortium utilise des véhicules qui diffusent peu de GEZ voire des vélos.

La mutualisation, une solution efficace pour tous

Pour les collectivités locales

La mutualisation protège les élus des épuisants conflits d’usage entre les communes. Les commerçants et les habitants des centres urbains y trouvent leur compte. Le transport de marchandises est plus rapide, moins polluant et organisé à l’échelle de l’aire urbaine tout entière.

Pour les professionnels

Le stockage de marchandises et le transport de colis sont encore plus efficaces et sécurisés lorsqu’ils sont pensés à l’échelle d’une aire urbaine. Paris, Lyon, Marseille et Lille, voire des métropoles de moindre taille entretiennent des relations suivies avec d’autres pays. Les commerçants ne trouveront que des avantages à bénéficier de services rapides. C’est particulièrement vrai dans les ports de la Rangée du Nord de l’Europe qui accueille les marchandises venues des autres continents.

Pour les particuliers

La livraison mutualisée ce sont des colis sécurisés qui arrivent chez vous le jour et l’heure prévus.