La plupart des candidats au permis C choisissent leur auto-école en fonction des tarifs proposés et pourtant, ce n’est pas le seul facteur déterminant. En effet, pour trouver un bon centre de formation, différents facteurs, tout aussi importants, sont à considérer comme la qualité du service ou le taux de réussite. Pour vous aider à orienter votre décision, voici quelques éléments à connaître avant de choisir.

Le prix, un critère essentiel

Que vous souhaitiez obtenir un permis c pour exercer dans les métiers du transport ou pour conduire par plaisir, le choix de l’auto-école pour la formation se fait généralement en fonction des tarifs. Ils sont souvent affichés sur l’accueil de l’établissement et la plupart des offres proposent un forfait tout compris. Cette formule inclut toutes les dépenses nécessaires aux démarches administratives, aux frais d’apprentissage et aux coûts d’inscription, mais d’autres formules pouvant être plus économiques sont à connaître. En effet, même si le forfait tout compris est très pratique, son prix peut être assez élevé.

Afin d’économiser sur le budget, pensez à d’autres offres. Il est bon de savoir que les dépenses nécessaires à la formation sont diverses : frais d’inscription et de présentation à l’examen pratique, pochette pédagogique (livret B, livre de conduite, fiche de suivi…), préparation théorique et formation pratique, etc. Si vous avez peu de disponibilité, pensez également à un site de formation en ligne. De plus, ces auto-écoles sur Internet peuvent proposer des tarifs plus abordables.

Autre point essentiel : les délais d’examen. En plus d’influencer les prix, ils déterminent la durée d’attente. Pour finir, renseignez-vous sur les facturations si l’évaluation initiale a établi que vous devrez effectuer des heures supplémentaires aux 20 heures légales.

Quelles sont les qualités à considérer ?

Pour vous assurer que l’auto-école convient bien à votre situation, sa proximité de la maison ou du bureau s’avère indispensable. En effet, le passage du permis, surtout si vous envisagez une carrière dans le secteur du transport routier, nécessite une grande implication et une forte assiduité. C’est d’autant plus valable aussi bien pour les cours théoriques que les formations pratiques. Il est donc préférable de choisir un établissement près de chez vous ce qui réduira également le trajet pour s’y rendre et motivera votre régularité.

Le centre de formation devra par ailleurs proposer des heures d’ouverture adaptées à votre disponibilité. Entre le travail, les tâches ménagères et les courses, il s’avère souvent difficile de trouver du temps pour les cours avant 19 h. Pour vous faciliter la vie, certains établissements proposent des exercices de conduite à domicile, mais le trajet n’est pas toujours loin ce qui limite le temps d’apprentissage.

Comment vérifier les compétences de l’établissement ?

La qualité des formations proposées par une auto-école dépend généralement de ses moniteurs. C’est donc la première chose à vérifier avant d’intégrer un établissement, notamment si votre projet consiste à comprendre les subtilités du transport routier de marchandises. Pour ce faire, renseignez-vous sur le taux de réussite du centre de formation auprès de la préfecture. Se présentant comme un excellent indicateur de compétences, il permet de connaître les résultats pour le permis auto/moto, le Code et la conduite accompagnée.

Un critère pouvant être considéré comme un gage de sérieux est l’ancienneté de l’auto-école. Une structure avec plusieurs années d’expérience aura certainement une meilleure pédagogie qu’un établissement récent. Vous pouvez par ailleurs vérifier l’adhésion à des réseaux réputés.

Avant de choisir une auto-école, il est conseillé de faire une visite de l’établissement. Vous pourrez ainsi constater l’accueil qu’on vous réserve, mais aussi parler avec les moniteurs et poser des questions sur les détails de fonctionnement. Durant ce passage, pensez également à évaluer la qualité du service : support de formation, rythme d’apprentissage, parc auto (modèles, marques, etc.), délai d’examen…