Une assurance de voiture d’occasion est nécessaire, pour ne pas dire obligatoire, et mise en place pour assurer votre sécurité et celle de votre véhicule. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur ce sujet : les raisons de souscrire à cette assurance, les modalités et les documents requis.

Pourquoi assurer mon véhicule d’occasion ?

Selon la règlementation en vigueur, vous devez faire assurer votre véhicule dès que vous l’avez en possession afin de pouvoir la conduire et même si le numéro de la carte grise n’a pas encore été changé. Il faut savoir que le contrat d’assurance d’un véhicule d’occasion contracté entre le vendeur et une compagnie d’assurance prend fin quand celui-ci a été vendu. Le vendeur donne alors une   lettre de résiliation à son assurance auto pour cause de vente. Si votre véhicule n’est pas assuré, vous serez exposé à une amende en cas de contrôle par les forces armées. En cas de récidive, vous risquez des poursuites au tribunal et la confiscation de vote véhicule ainsi qu’une suspension du permis de conduire. Vous devez savoir qu’avoir une assurance pour votre voiture d’occasion va vous aider en cas de litiges entre vous et le vendeur s’il s’avère qu’il y a un vice caché sur le véhicule au bout de 15 jours d’utilisation. C’est la protection juridique de votre assurance qui vous fait valoir vos droits aux frais de votre assureur auto.

Les documents nécessaires

Pour contracter une assurance pour votre voiture d’occasion, vous devez vous munir de plusieurs documents à savoir la proposition complétée et signée, la demande d’inscription, une copie de votre permis de conduire et de votre carte d’identité,  le rapport d’occasion de la voiture (si vous souhaitez une omnium) et l’attestation de sinistralité si vous avez déjà une assurance auto.

Les démarches à suivre

Vous devez savoir que le contrat d’assurance de voter véhicule débute au jour de la prise de possession du véhicule si tout se passe pour le mieux. Après avoir contracté un contrat d’assurance, votre compagnie d’assurance devra vous donner un certificat d’assurance dont la vignette doit être apposée sur votre pare-brise et une attestation d’assurance provisoire sans lesquels vous ne pourrez pas circuler. Tous les documents définitifs vous seront remis lorsque vous aurez communiqué à la compagnie d’assurance votre nouveau numéro de carte grise obtenu après avoir accompli les formalités d’immatriculation à votre nom de votre nouveau véhicule.