Les quais peuvent être aménagés suivant plusieurs manières. Mais cet aménagement que vous allez faire doit correspondre à vos besoins ainsi qu’aux objectifs que vous souhaitez atteindre. Vous pouvez de ce fait vous tourner vers l’aménagement d’un quai flottant ou encore d’un quai fixe sur pieds tubulaires ou sur pilotis.

Les types d’ouvrage à choisir

Il faut d’abord savoir que vous pouvez choisir entre plusieurs types d’ouvrage pour l’aménagement des quais. Mais, votre choix doit toujours se focaliser sur l’usage final de l’infrastructure et les particularités du plan d’eau (régime hydraulique, végétation, substrat, etc.). Vous pouvez alors choisir entre des types de quais amovibles et fixes. Pour faire simple, les quais amovibles sont des quais roulants et flottants et les quais fixes sont des quais sur pilotis, ou sur pieds tubulaires, ou sur caissons ou encoffrements.

Les quais flottants

Les quais flottants sont des quais constitués d’une plate-forme préfabriquée qui repose sur une structure de flottaison et munie d’ancrages reposant sur le littoral. Ces quais peuvent limiter les répercussions négatives sur l’environnement. De plus, ils représentent également un avantage en termes de coût car ils sont moins coûteux. Par ailleurs, ils sont faciles à construire, adaptables à la plupart des rivages et s’installent facilement en eau profonde. Cependant, ce genre de quais peut perturber le littoral dans les zones d’amarrage et d’ancrage de la structure. Ils nécessitent également une profondeur minimale d’eau d’environ un mètre pour que les flotteurs puissent se reposer sur l’eau. De plus, avec les quais flottants, la pénétration de la lumière sur la structure sera diminuée.

Les quais fixes sur pieds tubulaires et sur pilotis

Les quais fixes sur pieds tubulaires sont formés d’une plate-forme qui repose sur des pieds déposés directement sur le littoral. Sachez que pour ce genre de quai, il est possible d’adapter la hauteur du pont en fonction des fluctuations des niveaux d’eau en le faisant glisser sur ses pieds. Ils sont peu coûteux, faciles à construire, légers et faciles à déplacer. Toutefois, ils peuvent diminuer la pénétration de la lumière sous la structure. Aussi, si les pieds sont installés en eau profonde de plus de 2 m, ils perdent de la stabilité. Pour ce qui en est des quais sur pilotis, ils sont maintenus en permanence au-dessus du niveau de l’eau et ne comporte pas de structure de flottaison. Ces quais peuvent conserver leur stabilité en eau peu profonde.